Shoxx interview

 Je pense que vous avez eu plus de problème pour jouer la chanson [Jojoutekini sugita jikan to fukakuteina mirai eno requiem] (= Le temps passe patiement, un requiem pour un futur indéfini.).

YOMI: Je peux mieux chanter dans cette chanson.

HITSUGI: Je peux ausso mieux jouer ce qui était un peu inattendu. J'étais juste un peu inquièt pour la partie qui ressemble à une bossa nova.

SAKITO: Avons-nous employé la prise faite pendant la répétition pour cette chanson?

Ni~ya: On a enregistré la prise pendant notre répétition, et enregistré encore dans l'enregistrement.

SAKITO: Pendant la répétition, HITSUGI a imporvisé des phrases de guitar dans la partie de bossa nova, qui étaient bonnes, alors on les a utilisées.

HITSUGI: J'ai joué en pensant “Qu'est ce qu'ne bonne phrase?”, et peu après que j'aie fini de les jouer , SAKITO a dit “Tu te rappelle celle que tu vient de jouer?”, et j'ai dit “Non.”.(rires) Mais notre technicien les a enregistréeet me les a donnée, alors je les ai mémorisées et jouées.

Ni~ya: L'intuition est importante.

C'est comme un emploi sans entretien d'embauche

SAKITO: C'est comme durant votre entretien, le patron vient et dit “Vous avez le job!”.

C'est gentil.(rire) Maintenant, à propos de Ni~ya?

Ni~ya: J'avais une image pop de cette chanson.

SAKITO: Quand j'ai dit dans une autre interview que je l'avais fait avec une image pop, on m'a dit “Ca n'y resemble pas.”.(rires)

Ni~ya: J'accepte la pop comme des chansons populaires et j'ai essayé de la faire dans Nightmare.

Ni~ya pense-t-il que la pop équivaut aux chansons populaires?

Ni~ya: Oui. C'est REBECCA.

Eh?

RUKA: Seulement REBECCA?

Ni~ya: Fondamentalement REBECCA. (rires)

Et comment avez-vous joué de la batterie?

RUKA: C'était dur à jouer, mais c'est devenu plus facile à l'enregistrement. J'ai essayé de jouer plus dur mais on m'a dit que la version simple était mieux,alors je suis revenu à la version la plus facile après tous ces efforts. (rires)

SAKITO: Il était un peu accroché à la version la plus dure. Il a essayé de la jouer plus dure mais le plus simple était meilleur pour moi, alors je lui ai dit même si je savais qu'il serait un peu déçu.

Il a travaillé dur mais vous avez dit “Tu n'a pas a le faire si dur.”

RUKA: Non. Plus comme “On n'a pas besoin de ça.”.(rires)

SAKITO donne souvent des momenst difficiles à la partie rythmique.

RUKA: Ah, je crois.C'est dur à jouer car les chansons faites par les autres membres ont leurs propres manières..

YOMI: ......(il incline la tête silencieusement.)

HITSUGI: Zozzy(=surnom de YOMI) est dur. Tu n'as pas le temps de t'inquièter des autres.

YOMI: Oui, c'est vraiment dur. Mais pour moi, toutes les chansons sont faites par les autres.

RUKA: Hahahaha.

HITSUGI: Ah, je me souviens. L'intro était dur.

Ni~ya: Ah, pour moi, l'intro étaut dur aussi!

HITSUGI: Je jouais le partie 'Tarara Thirolili....', encore et encore. Je l'ai joué plus vite la première fois. SAKITO qui était à côté a dit “Joue comme ça vient!”, et j'ai dit “Je l'ai!”.

Il est comme un entraîneur strict

HITSUGI: C'était comme “Je le ferais, monsieur!”.(rires)

Ni~ya: La batterie de l'intro est générée par ordinateur. Alors c'éatit dur pour moi de jouer avec.

RUKA: Vraiment?

Ni~ya: C'était si automatisé que je me suis senti un peu bizarre.

SAKITO, avez-vous la chanson à travers vos sentiments?

SAKITO: Je l'ai fait sans à-coup . Et touts les modulations me sont venues naturellement. Je me suis senti comme sije mettais un bon nombre d'amusement dans la musique.

C'est une chanson d'adulte.


HITSUGI: Le chant est naturel aussi. Le clef n'est pas si haute, et j'ai senti qu'il pouvait chanter confortablement.

SAKITO: C'est très stable.

YOMI: Je me suis senti bien chantant les mélodies principales. J'ai été félicité par le personnel de notre bureau, aussi !

Qu'avez-vous dit YOMI?

SAKITO: Je lui ai dit que plusieurs de mes amis d'école de musique ne jouent pas la musique, ce qui était le thème des paroles.

YOMI: Quand j'ai entendu ça je me suis rappelé mes mais qui jouaient ensemble dans un groupe dans ma ville natale et j'ai chanté

SAKITO: J'ai fait la chanson en pensant aux expressions et aux découpages de guitare que j'ai appris dans des leçons de musique . Par exemple, l'outro est vraiment jazz, j'ai acheté un manuel et étudié la guitare jazz pour faire le solo de guitare de l'outro.

Vous m'avez dit que les professeurs de votre école de musique aimaient le jazz et la fusion.

SAKITO: Oui. Le professseur qui m'a enseigné dans mon premier grade était comme ça.

 

Image Hosted by ImageShack.us

 

 

 

Créer un site gratuit avec e-monsite - Signaler un contenu illicite sur ce site