~ Interview B-pass num 2 Yomi X Sakito ~

¤~¤ Interview B-Pass 2008 Yomi X Sakito ¤~¤
Image Hosted by ImageShack.us
Interview de Yomi et Sakito après une belle journée passé dans un parc d'attraction!
 
Dans le numéro du mois dernier, nous couvrions un événement où Sakito pour quelque raison que ce soit a soudainement dit "Je veux aller dans un parc d'attraction avec Zozzi !". La destination était "Yomiuri Land." Le parc d'attraction est à environ 40 minutes du centre de la ville, us devez traverser Tokyo et une partie des montagne à Inagi. Immédiatement, ils sont entré dans le parc où une personne portée un énorme costume de chien avec l'attitude d'un grand frère les accueillant un sourire au visage. Plus tôt, il n'y avait aucun sentiment de nervosité sur leurs visages mais seulement la charmante image d'un personnage sur le monument du "Land Dog's". Aussi, le BGM que vous pouvez entendre était "Achi-chi" et le thème de "Dragonball" . J'ai retrouvé ces ceux-là en face de la machine à hurler "Bandit" avec une atmosphère de "Que devrions nous faire?" et "Où veux tu aller après?" Aujourd'hui, nous faisons la première campagne.
 
La distance sur cette attraction (Bandit) est de 1560 mètres et la vitesse est de 110 Km/h. C'est idéal pour les sensations fortes. Quand je l'ai fait pendant l'école élémentaire j'ai pensé, "j'ai eu l'impression que j'allais mourir!" Les deux sont revenus quelques minutes plus tard un sourire au visage. "Il n'y a plus de place." (Sakito)
 
Aussi après ça, ils sont allé sur un manège avec un virage à 360° appelé "MOMOnGA." Les grincements et les vibrations du manège donnent peur. Les cris dominent complètement l'attraction. En outre, le souhait de Yomi est de voir un spectacle d'otaries. AU milieu du spectacle, la soigneuse a dit "Je veux un volontaire!" entre les deux, avec Yomi levant sa main. Ashika-kun (nom d'une des otaries) a joué avec un cerceau.
 
Avec de telles choses, les deux semblaient entièrement satisfait. Après tout cela, ils se sont assis pour discuter.
 
Comment c'était aujourd'hui?

Yomi: Yomiuri était intéressant.

Sortis de toutes les attractions, laquelle était la plus amusante?

Sakito: Um, ce type a manqué Stone...

Crazy View Stone. C'était effrayant?

Sakito: C'était effrayant mais intéressant. Vous êtes doucement soulevé.

Ca passe rapidement du haut au bas. Avez-vous eu un mauvais sentiments par rapport à ça?

Sakito: Non, c'était bien (sourire).

Yomi: Pour moi, le plus effrayant était Starship. Ca continue à faire "gurun gurun."

Sakito: Tu criais "C'est assez, c'est assez." (rires)

Yomi:Yeah (rires). Ca a été étonnamment effrayant. Au contraire, ce type a récemment fait cette attraction (Bandit) et a fait un bon marché.

Néanmoins, Yomiri Land est seul a donné cette atmosphère de bonne nostalgie.

Yomi:Yeah. Par exemple, quand je vais à Disney, tu as le sentiment d'entrer de leur monde mais ici c'est quelque part où le vieux moi voudra retourner.

Oui, oui. Il a une sensation de bien-être. Pour une raison quelconque, cet endroit a un espace-temps qui traverse les sentiments.

Yomi: Oui, certainement (rires).

Alors, vous n'êtes pas vraiment fatigué de jouer et vous ne le faites pas hâtivement. Il y a vos souvenirs du parc d'attraction quels qu'ils soient?

Yomi: Ca ne me donne pas des souvenirs comme Disney Land bien que...
 
Alors, quel est le premier parc d'attraction où vous vous êtes rendu?

Yomi:Probablement Disney. J'étais capable d'aller là-bac quand j'avais un an. Cette année j'ai eu 26 ans et c'était le 25ème anniversaire de Disney. Quand j'ai eu un an de plus, j'ai commencé à amener d'autres personnes avec moi.

Avec votre famille?

Yomi: Oui. Après ça, nous y allions toujours une fois par an. C'était l'influence de mes parents qui m'a fait aimer Disney. Chaque année nous aurions ce sentiment de décider un évènement et même maintenant, cette fois mes parents sont venus à Tokyo pour notre live au Bodokan, ils sont tous venus ensemble.

Vous aimez les parcs d'attraction?

Sakito: Oui.

Yomi: Je les aime aussi.

Pourquoi aimez-vous autant les parcs d'attraction?

Yomi: Je suppose... parce que je peux retourner à l'enfance?

Je vois. En parlant de ça, lorsque nous avons parlé de parcs d'attraction, la toute première fois, nous sommes allés boire, et l'un d'entre vous a dit qu'il n'aimait pas les parcs d'attraction!

Yomi: Quoi?! Je ne m'associerai jamais avec quelqu'un qui déteste les parcs d'attraction. En fait, pour un mec c'est bon, mais je ne m'associerai jamais avec une fille qui est comme ça (rires).

Sakito: Avec ce genre d'ami, quel est cette façon de parler même s'ils n'aiment pas ça?

C'est vraiment comme une chose religieuse de dire de jouir de soi en dépit de l'obligation de se sentir d'une certaine manière ...
 
Sakito:Je ne pourrais pour me réjouir si je commence à penser à ça. Ce genre de personne devient vieux plus vite de cette façon!

En l'absence de zone à parcourir, il est intéressant de fixer les choses de tous les jours librement.

Sakito: Et bien, si je vais à Disney Je ne pense pas que je m'attendrais à porter les oreilles (rires)

Yomi:Je me suis également attendu à ne pas les porter. Je suis allé à Disney pour rencontrer une connaissance. A ce moment, je portais beaucoup les oreilles et à cause de ça, ça se serait mélangé en moi comme un "Ooo"dans un message d'accueil. Mais, plus j'y pense plus c'est embarrassant (rires).

(rires). Peu importe de quoi nous parlons, ça change de sujet. Au moment où sort ce numéro, nous serons un mois après 2007. Cela dit, quelles sont les choses qui ont été exceptionnelles en arrière cette année?

Sakito: Ca ne serait pas le Budokan?

Yomi: En parlant du groupe, le Budokan.

Qu'en est-il pour vos vies personnelles?

Yomi:Je garde toujours à l'esprit les activités du groupe, alors il n'y a rien pour moi dont je pourrais parler dans ma vie privée.
 
Cette année a été très occupée, n'est-ce pas?

Yomi:Oui. Mais en regardant l'année dernière, nous n'avons pas fait de tournée d'été et il y avait toujours plus d'activités pour le groupe. Cependant, ce n'est pas tout d'envoyer et recevoir, cette année a été la plus occupée.

Sakito: Oui. Ca a pu passer trop vite aussi.

Si vous pouviez résumer cette année en un mot, quel serait-il?

Yomi: Probablement « occupée ».
 
Elle était très occupée. Aviez-vous des moyens pour gérer votre stress au milieu de tout ça?

Yomi: Hm. Mais le stress n'est pas quelque chose que je ressens habilement, les personnes âgées le font toujours sortir.

Alors qu'est ce qui a changé?

Yomi:J'ai fait de mon mieux et les résultats qui en sont ressortis étaient bons, je pense. C'est pourquoi avec ce résultat, je laissais mon stress partir de cette façon. Le résultat que j'ai eu de mes sentiments difficiles et de mes pensées semblent être ressortis de bonne qualité, mais je n'ai probablement pas gérer cela avec succès.

Ensuite, à propos de Sakito?

Sakito: Généralement, j'aurais pensé "occupée"... Mais il n'y a rien de négatif que je puisse voir, alors je dirais "courir". Quand je n'arrive pas à voir quelque chose, je me sens comme dans une course.

N'êtes vous pas à bout de souffle à force de courir?

Sakito:Mais c'est une étape de laisser tes sentiments sortir, comme quand tu sors boire. C'est pourquoi, je sens que c'est nécessaire pour le groupe d'être occupé et les activités que nous avons eu cette année ont eu un bon résultat. C'est une nouvelle chose même si nous ne comprenons pas, mais c'est un peu plus pour une personne d'en être informer et c'est ma satisfaction. Courir me donne cet état d'esprit
 
Que ferez-vous pour 2008?

Yomi:Cette année, nous avons été conduit à un endroit où nous avons placé nos racines et je veux garder cette extension l'année prochaine.

Sakito:Je regarde toujours les choses que les autres ont en eux et quoi que je fasses, je ne voudrais pas oublier le passé à ce moment précis je veux que ça revienne. C'est pourquoi cette fois, je veux rendre notre base plus solide car je ne veux pas que cette influence s'arrête.


Créer un site gratuit avec e-monsite - Signaler un contenu illicite sur ce site