Chapitre 1

¤~¤ Chapitre 1 ¤~¤

Se réveiller.. Quelle chose difficile... Surtout quand on sait que c'est pour retourner dans ce lieu maudit que les gens ont décidé d'appeler « Lycée ». Structure masochiste où on vous apprend des choses qui ne serviront jamais, où la soupe primitive n'est pas un menue mais un cour, où KAlSi3O8 n'est pas un code pour sauter des niveaux dans les jeux vidéos mais la structure barbare d'une roche..

-Bonjour à tout les étudiants qui reprennent le chemin de l'école! Aujourd'hui le temps sera mitigé et il risque d'avoir quelques pluies sur Sendai! Mais que cela ne vous décourage pas! Et pour commencer cette rentrée en beauté nous vous offrons la musique phare du groupe qui est au top du box office j'ai nommé...

    Le jeune homme écrasa le bouton « Stop » de son réveil matin maugréant contre celui ci et en mettant doucement la couette sur sa tête. Il faisait quand même meilleur sous la couverture de son futon.. Rien que de passer le bras pour atteindre cette machine infernale l'avait frigorifié alors il était hors de question qu'il sorte de son lit! Personne ne le ferait bouger!

-Yomi! Si tu te grouilles pas Hitsugi arrivera et tu ne seras pas prêt! Tu ne voudrais pas qu'il te voit en caleçon quand même?!
-... ça donne matière à réfléchir...
murmura l'endormit à son oreiller

    Dans un effort surhumain, il écarta son bouclier le protégeant de la fraicheur du matin et s'étira grandement. Un bâillement lui échappa alors, le décourageant presque de continuer son pseudo réveil.. Après tout, c'était juste la rentrée.. Une journée qui servait à rien, il pouvait donc se permettre de la rater.. Oui, voilà une bonne idée! Personne ne le remarquerait!
    Fier de sa trouvaille, il entreprit de se recoucher quand la voix perçante de son frère ainé ainsi que ses lourds pas dans l'escalier le dissuada de continuer. Toshi n'était pas quelqu'un qui plaisantait! Un jour, alors que Yomi l'avait vraiment contrarié, il l'avait menacé de diffuser des photos de lui choquante dans les couloirs de son lycée et même pire.. Sur le net... Oui, Toshi faisait peur..

-YOMI! Maman est partie mais elle t'a fait ton petit dej alors tu vas te remuer!
-Wii.. Wii..


    Son frère n'entra pas dans la chambre de l'étudiant, préférant ne pas mettre les pieds dans ce capharnaüm. Faut dire que sa chambre avait toutes les caractéristiques d'une décharge, papiers côtoyaient caleçons qui, eux même, étaient posés négligemment sur son bureau dont on ne devinait plus la forme... Peu de gens s'étaient aventuré ici.. Même Sakito et Hitsugi ne venaient pas. La seule fois où le brun avait osé mettre le nez ici, il avait commencé à ranger. Yomi ne s'était jamais sentit aussi mal.. Depuis il n'invitait plus personne et passait son temps à sortir.
    Poussant ses affaires pour atteindre l'armoire, le jeune homme entendit une voix familière provenir de l'entrée. Une voix claire et rieuse qu'il connaissait parfaitement. Non.. Il n'aurait pas osé quand même..

-Entre Sakito-san, il est prêt! Affirma Toshi en ouvrant grand la porte à un étudiant brun dont l'uniforme propre et repassé donnait l'air d'un garçon modèle.
-Désolé de ne pas vous avoir appelé mais Hitsugi n'a pas pu venir car ses parents l'emmènent encore cette année.. Je me suis donc dit que je pouvais venir chercher Yomi. Dit l'invité en s'inclinant respectueusement.

    Un frisson d'effroi parcourut le dos de Yomi, Sakito était la et lui n'était pas prêt. Mais vraiment pas prêt.. Ses cheveux parfaitement emmêlé, son T-shirt trop grand, son caleçon pas forcement très propre et les cernes encore présentent sous ses yeux le faisaient ressembler à un clochard venu ici par hasard. Remarquez, il allait plutôt bien avec le décor que formait sa chambre...

-Non.. Bordel!

    Grommelant contre lui même et contre son imbécile de frère, le garçon attrapa son uniforme propre et courut dans la salle de bain, priant pour que son ami n'est pas la bonne idée de voir où il en était. C'était sans compter sur la perspicacité de Sakito qui l'attendait déjà devant sa porte, un grand sourire aux lèvres.

-C'est le nouvel uniforme? J'étais pas au courant..
-Aha, très drôle Satty! Moi aussi je suis content de te revoir...
-C'est pas le T-shirt de Ruka?
-Non, enfin je sais plus.. Je l'ai retrouvé dans mes affaires alors...


    Une pointe de déception passa dans les yeux de son cher ami sans que Yomi en tienne rigueur. Il était bien plus intéressé par la distance qui le séparait de la salle de bain..
Sakito remarqua le gène de son ami et finit par sourire grandement.

-Aller, va t'habiller! Histoire qu'on ne soit pas en retard dès le premier jour!
-... Tu ne toucheras pas à ma chambre dit?.. parce que la dernière fois j'ai eu trop de mal à retrouver mes affaires...
-Ah! Zozzy ou la science du rangement! Eh bien si tu te dépêches je n'aurais pas le plaisir de mettre mon nez dans tes affaires!
Ria t il alors.

    Il en fallait pas plus pour que le jeune homme fonce comme une flèche en direction de la douche et lance ses vêtements bien à côté du panier prévu à cet effet.
Sakito soupira doucement et jeta un œil dans la chambre de son ami, un sourire en coin. Jamais ordonné celui la.. Entre ses retards à répétition et son manque d'organisation Yomi n'en ratait pas une. Mais il était quelqu'un d'attachant et un amuseur né!
Quelques minutes après son entrée dans la douche, l'étudiant sortit fraichement habillé, coiffé comme à son habitude c'est à dire un peu de lissage par si et beaucoup de gel par la..

-Satty? On y vaaa!!!
-Je t'attends!


    Yomi attrapa en vitesse son déjeuner, quitta son frère sans regret et courut rejoindre son ami déjà sur le chemin du lycée. Jamais il ne comprendrait un tel intérêt dans les études. Mais c'est ce qui faisait le charme de Sakito et son incroyable popularité.. Le prince des élèves était son surnom, il avait tout un tas de groupies toute plus cruches les unes que les autres, un écusson portant son nom et un fan club accordé par l'établissement. Faut dire qu'il était incroyablement doué ce Sakito.. Parfait en tout sauf en sport, seule matière où il pouvait le surpasser! Sans oublier sa taille.. 1m73 et tout fin, limite si il ne pouvait pas faire mannequin...

-Alors Zozzy! Tu as fait quoi de tes vacances?
-AAAAh!! si tu savais!


     C'est sur ces belles pensées qu'ils entrèrent dans leur lycée pour une nouvelle année qui promettait d'être belle et agitée! D'ailleurs, Yomi pouvait percevoir des éclats de voix provenant d'une partie de la cour. Quelque chose comme: « je ne suis pas petiiiiit! Viens tester la force de mon poing!! » mais il était bien trop occupé à raconter comment il avait échappé à la vigilance de ses parents de façon à aller mater des films chez Ruka pour s'occuper de lui...
    L'étudiant fit une petite prière pour avoir Hyde comme prof titulaire mais les Dieux étant capricieux les jours de rentrées, il tomba (ainsi que Sakito) sur Miyavi... Prof de physique-chimie aux allures cool mais incroyablement sadique. Yomi prit donc place près de la fenêtre, au troisième rang car les profs ne voulaient plus le laisser dormir dans le fond. Dommage.. Espérons que quelque chose se passe rapidement sinon il finirait par dessiner sur ses feuilles de cours et cela ne l'aiderait surement pas à avoir son,un nœud se format dans son estomac, BAC..

¤ Chapitre 2 ¤

Créer un site gratuit avec e-monsite - Signaler un contenu illicite sur ce site